Médecine
Injection de toxine botulique

Injection de toxine botulique

La toxine botulique

La toxine botulique agit comme un myorelaxant en diminuant la conduction nerveuse des muscles. Ces derniers sont alors décontractés.

Depuis des dizaines d’années, on utilise cette toxine dans un but médical pour, par exemple, corriger des strabismes, traiter des incontinences urinaires ou la transpiration excessive. Dans le domaine de l’esthétique, la toxine botulique est utilisée pour donner un aspect plus détendu et plus lisse de la zone injectée.

Quelles zones du visage traite-t-on avec la toxine botulique ?

La toxine botulique est essentiellement utilisée pour décontracter les rides d’expression au niveau du contour de l’œil, des tempes et du front :

  •  Un air plus doux et lisse peut être donné en injectant sur le front et la ride du lion.
  • Le produit est injecté avec modération au niveau de la patte d’oie afin de conserver un pli lors du rire et du sourire et ainsi garder des expressions naturelles.
  • Le regard peut être agrandi en injectant la toxine avec un geste bien maitrisé dans le sourcil, ce qui va donner un effet coup de jeunesse.
  • De même, des injections de toxine botulique peuvent être faites au niveau du menton pour enlever un pli d’amertume.
  • En Asie, les injections de toxine botulique dans les masséters (muscles de la mastication) sont souvent pratiquées afin d’affiner le visage ou lutter contre le bruxisme qui se manifeste par la contraction de la mâchoire et les grincements de dents.

 Comment se passe la séance d’injection de toxine botulique ? Quels sont les résultats attendus ?

 Les injections sont généralement pratiquées par des dermatologues, médecins esthétique ou chirurgiens plasticiens. La consultation commence par l’analyse du visage au repos et en mouvement pour pouvoir choisir les points d’injections qui vont permettre de détendre les muscles désirés.

Des aiguilles très fines sont utilisées. Les injections sont quasi indolores. On observe rarement des effets secondaires et si c’est le cas ceux-ci sont temporaires. Les injections sont réalisées en intramusculaire dans les zones concernées, la toxine se diffuse par la suite à 1 cm autour du point d’injection. Le médecin va effectuer 5 à 10 injections dans les zones souhaitées et la séance dure environ 15 minutes.

 En quelques jours, les premiers résultats apparaissent : la patte d’oie et la ride du lion disparaissent.

Lorsqu’une ride profonde est présente, une légère cassure peut se laisser apparaître. Dans ce cas, la toxine botulique peut être couplée à l’injection d’acide hyaluronique : la première va aplanir la zone et détendre le muscle alors que la seconde permet de combler la ride. Il se peut être que le produit soit insuffisant pour faire disparaître totalement le pli. Si c’est le cas, des retouches peuvent être effectuées au bout de 15 jours à 3 semaines.

Il est nécessaire de renouveler le traitement tous les 4 à 6 mois.

 Quelques précautions à prendre lors de l’utilisation de la toxine botulique

Ne pas utiliser lorsqu’il n’y a pas de rides d’expression ou en cas d’hypotonie musculaire (baisse du tonus musculaire). Si la personne présente une ptôse du sourcil, le produit est à manier avec précaution.